Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre ouverte à la population anzinoise

15 Décembre 2013 , Rédigé par David Hecq Publié dans #Actualités, #Bilan, #Documents

Lettre ouverte à la population anzinoise

Fin 2007, je vous adressais une lettre semblable à celle-ci.

Je vous faisais part de mon ambition pour Anzin-Saint-Aubin et de mon intention de me présenter aux suffrages des électeurs. Quelques mois plus tard, je vous présentais mon équipe et notre programme.

En 2008, mon élection fut une véritable surprise dans l’Arrageois, faisant de moi le plus jeune maire de la Communauté Urbaine d’Arras. J’avais 34 ans et je reste extrêmement reconnaissant à la population anzinoise de m’avoir accordé sa confiance, en prouvant par la même occasion que notre commune sait être attentive aux propositions constructives qui lui sont faites.

Après le temps des paroles venait celui des actes : il s’agissait d’être à la hauteur des attentes des Anzinois et d’honorer nos engagements. Outre le fait de devenir le "patron" des employés municipaux, je dirigeais une équipe de colistiers avec autant de personnalités différentes. C’est ensemble qu’une ambition se dessine et qu’elle se concrétise en projets aboutis. Nous avons assez rapidement appris, nous avions dit et donc nous avons fait.

Je reviendrai plus tard sur notre bilan dont vous connaissez les principales réalisations, sauf à simplement souligner la qualité de nos finances qui conservent la perspective d'un futur ambitieux.

Aujourd’hui, à 40 ans, j’entame la même démarche, avec la même humilité, celle de venir vous présenter ma candidature pour les élections municipales de mars 2014. Bien des choses restent à faire dans notre commune et les choix seront multiples. Sans nul doute, c'est une véritable écoute citoyenne qui devra guider la prochaine mandature afin de concrétiser vos priorités et vos aspirations.

En venant vous présenter mon bilan, ma nouvelle équipe et notre programme, nous échangerons efficacement, sans complaisance inutile. Ainsi, le cap 2020 pour Anzin-Saint-Aubin sera bien le fruit de vos idées et de vos souhaits, au-delà de notre propre créativité, et cela bien loin du tumulte national, des polémiques politiciennes et des ambitions personnelles.

La fonction de maire est sans nul doute la plus exaltante car elle vous plonge au cœur des préoccupations des administrés. Ceux-ci attendent des réponses concrètes à leurs demandes et toute la difficulté de l’exercice est d’y répondre en tenant compte des contraintes humaines et budgétaires qui nous entourent.

Pour m’aider dans cette fonction, je me dois d’avoir autour de moi des personnes de bonne volonté, compétentes, ouvertes aux autres mais aussi constructives, positives et apolitiques.

C’est dans ce même état d’esprit que je constituerai l’équipe qui se présentera à la mandature 2014-2020.

Mon autre ambition est de continuer à travailler au sein de la Communauté Urbaine d’Arras. Cette collectivité territoriale qui regroupe 39 communes pour plus de 100 000 habitants prend de plus en plus d’importance dans notre vie de tous les jours. Ses compétences sont multiples et transversales : déplacement urbain (voiries, transports des usagers), développement durable (boisement, gestion des déchets, etc.), urbanisme, développement économique (zones d’activités, attractivité des entreprises, etc.), développement social (logement, aide à l’insertion professionnelle) et beaucoup d’autres encore.

Aujourd’hui j’ai la chance d’être vice-président en charge des nouvelles technologies, avec comme principale mission confiée par mes pairs : l’aménagement numérique de notre territoire. J’aspire à continuer ce travail collectif car il contribue à l’attractivité de notre territoire et répond aux besoins de nos habitants.

Au-delà de ça, je suis persuadé que faire partie de cette communauté de communes urbaines et rurales est une force pour Anzin-Saint-Aubin. Nous sommes tous différents mais il n’y a rien de plus noble que de poursuivre une cause commune.

Avec les défis qui nous attendent (Pôle Métropolitain, compétitivité entre les territoires, réformes nationales, etc.), il faudra impérativement mettre de côté les convictions politiques des uns et des autres et nous positionner avant tout pour l’intérêt commun.

L’esprit d’équipe anime actuellement la Communauté Urbaine d’Arras, à nous, élus, de le faire perdurer et d’insuffler suffisamment d’humanité à ses décisions pour que chaque citoyen y trouve sa place.

C’est donc avec une vive émotion que j’entreprends cette démarche auprès de vous.

La passion m’anime encore et toujours, j’espère sincèrement pouvoir la partager de nouveau avec vous au cours de la prochaine mandature.

Bien à vous.

David Hecq

Lettre distribuée à la population anzinoise au format PDF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :