Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelques vérités sur la médiathèque

10 Mars 2014 , Rédigé par David Hecq Publié dans #Actualités, #Action Municipale, #Documents

Quelques vérités sur la médiathèque

Depuis quelques temps, l'opposition focalise assez maladroitement ses attaques sur le maire.

On peut ainsi lire dans l'un de leurs documents : "Il a engagé sa responsabilité dans le projet "médiathèque" de manière autoritaire, sans concertation ni avec la population, ni avec les élus."

Afin que les électrices et les électeurs puissent savoir qui ment et qui dit la vérité, évoquons des faits que tout un chacun peut facilement vérifier.

Tout d'abord rappelons que le projet de médiathèque n'est pas subitement apparu. Il fait suite à des discussions en commissions, entre élus, sur la nécessité de réaliser un tel équipement dans notre commune.

Comme nous ne pouvions pas mener de front plusieurs projets d'importance (mur de la mairie, création de salles de classe, achat à Pas-de-Calais Habitat d'un local pour les associations), nous avons, à travers un vote en commission, priorisé nos projets. Cela s'est déroulé en novembre 2009 et le projet "médiathèque et salles pour les associations" s'est imposé collégialement.

Pour étudier la faisabilité du projet, nous avons organisé des réunions avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Conseil Général du Pas-de-Calais, nous avons aussi fait appel à un cabinet d'études pour nous aider dans nos démarches et chiffrer l'investissement et le fonctionnement. Tous les élus étaient les bienvenus.

Le maire a annoncé publiquement le lancement du projet lors de la cérémonie des vœux du 15 janvier 2010. Vous pouvez d'ailleurs le vérifier par vous-même en vous rendant sur le site de la commune, dans la rubrique "bulletins municipaux" où sont archivés, en toute transparence, les précédentes éditions.

Pour télécharger le bulletin n°11 de février 2010, vous pouvez suivre ce lien : http://www.ville-anzin-saint-aubin.fr/DASAs.html

En page 6, dans le compte-rendu des vœux, l'article est suffisamment explicite pour être compris par tous :

"Le projet le plus important du mandat a été évoqué, il s’agit de la reconversion d’un local commercial en médiathèque. Le maire a précisé qu’il s’agit d’un équipement très structurant pour la vie d'une commune. En moyenne, une médiathèque touche entre 25 et 30% de la population. Actuellement les conseillers municipaux, regroupés au sein d’une commission ad hoc où siègent des représentants du conseil général du Pas-de-Calais et de l’État, analysent la faisabilité du projet."

Dans ce même journal, un questionnaire tenant sur un imprimé A4 recto-verso était encarté. Ce sondage était organisé pour que la population se prononce. Elle l'a fait et s'est largement exprimée en faveur de sa réalisation. Vous pouvez retrouver le document en question plus bas dans cette page.

Mais le plus grave dans les déclarations qui sont faites par la tête de liste adverse, concerne l'absence de concertation avec les élus du conseil municipal.

Elle est bien évidemment fausse puisqu'un tel projet passe obligatoirement par une validation du conseil municipal. Tout d'abord par le vote du Budget Primitif qui valide les investissements de la commune mais surtout par la prise de délibérations. Délibérations prises en conseil municipal où chacun peut s'exprimer par un vote (pour ou contre ou abstention). Les délibérations sont ensuite envoyées en préfecture pour le contrôle de la légalité.

Alors nous vous épargnerons la phase de programmation pour nous concentrer uniquement sur les délibérations relatives à la réalisation de la médiathèque.

Entre février 2012 et juillet 2013, pas moins de sept délibérations ont été votées par le conseil municipal. vous les trouverez plus bas en consultation afin que vous puissiez vérifier par vous-même les faits.

Certaines délibérations font état de demandes de subventions, une autre mentionne les entreprises retenues après l'ouverture des plis du marché public (avec tous les chiffres à l'appui).

A chaque fois messieurs Legrain et Nivel ont voté Pour. C'est à dire qu'ils approuvaient les dépenses que la commune engageait dans ce projet (mais aussi les recettes).

S'ils veulent être crédibles aux yeux de tous, messieurs Legrain et Nivel ne peuvent donc pas tenir un discours contradictoire. D'un côté avoir voté pour la réalisation de la médiathèque et de l'autre déclarer publiquement que le maire agit seul et de manière autoritaire, sans la moindre concertation.

Bien sûr, vers la fin du mandat, quand leur intention de faire une dissidence contre leur propre équipe a été révélée au grand jour, ils ont voté contre d'autres délibérations relatives à la médiathèque. Une attitude qui ressemble plus à un "coup politique" qu'à un comportement d'élu responsable.

Si on associe M. Dumaine, élu sortant, dont le père se présente sur la liste de M. Legrain, ça nous fait donc trois personnes de l'équipe adverse qui tiennent des propos mensongers à l'encontre du maire. Et puis soyons sérieux : vous arriveriez à travailler plus de cinq ans avec "un maire qui engage sa responsabilité de manière autoritaire, sans concertation avec la population et les autres élus" ?

De telles accusations sont graves et n'élèvent pas le débat démocratique qui doit normalement s'instaurer entre les différents candidats. Lorsque l'on se présente aux suffrages des Anzinoises et des Anzinois, on s'engage à proposer un projet différent de celui de l'équipe en place, pas à tenir un discours démagogique qui masque finalement une absence de projet concret pour notre commune.

C'est la deuxième fois qu'ils commettent une telle maladresse (lire l'article : faisons bonne impression). Nous nous devions de rétablir la vérité.

D'autre part, il convient de tenir des propos respectueux pour que des tensions n'apparaissent pas inutilement. De notre côté, nous ne tomberons pas dans le piège de la diffamation, nous préférons de loin vous présenter une équipe motivée, avec un projet constructif pour notre commune et le bien-être de ses habitants.

Sondage réalisé auprès de la population. Ce questionnaire avait été encarté dans le bulletin municipal en février 2010

Délibérations relatives à la médiathèque
Délibérations relatives à la médiathèqueDélibérations relatives à la médiathèque
Délibérations relatives à la médiathèqueDélibérations relatives à la médiathèque
Délibérations relatives à la médiathèqueDélibérations relatives à la médiathèque

Délibérations relatives à la médiathèque

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :