Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 100 ans de Marie-Louise !

27 Juillet 2019 , Rédigé par David Hecq Publié dans #Action Municipale, #Actualités

Ce n’est pas tous les jours que nous avons l’occasion de célébrer une centenaire à Anzin-Saint-Aubin ! Et c’est avec beaucoup de plaisir et d’humilité que nous avons accueilli le 27 juillet dernier à la salle d’honneur de la mairie Marie-Louise Crochart qui fêtait ce jour ses cent ans ! 

Le plaisir était partagé avec ses trois filles : Brigitte, Marie Christine et Blandine, ses beaux-enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants ! Cent ans séparent d’ailleurs Marie-Louise de la petite dernière : Lilas ! Des amis étaient également présents ainsi que son docteur, Elisabeth Ducron-Haas. 

Caroline Dupuis, adjointe au maire a retracé le parcours de vie mouvementé de Marie-Louise, fait comme l’on s’en doute de hauts et de bas, de joies et de peine mais avec toujours la même détermination et l’envie d’aller de l’avant quoi qu’il advienne.

Lors de mon discours j'ai d’ailleurs confié le secret de sa longévité lors de son discours : Marie-Louise ne s’écoute jamais ! Un petit bobo ? Peu importe, ça ne l’empêchera pas d’aller prendre l’air dans son jardin pour voir si sa vigne se porte bien ou d’aller au club de l’amitié pour jouer à la belote.

Le président du club, Guy Duquesnoy était d’ailleurs présent pour honorer la doyenne du club, toujours vaillante et motivée pour gagner ses parties de cartes ! « Marie-Louise c’est une femme de caractère ! » affirme t-il. 

À l’issue des discours, j'ai eu le bonheur de lui remettre la médaille de la ville à Marie-Louise. Car cette dernière a toute sa vie fait preuve de générosité envers les autres. Les enfants l’appelaient Mamy Bonbons car elle avait toujours des confiseries dans sa poche à leur offrir. Encore aujourd’hui, depuis le pallier de sa porte, elle n’hésite pas à demander à des ouvriers qui travaillent à l’extérieur s’ils n’ont pas soif. « C’est comme ça, dit-elle, avec mon mari on a toujours eu du monde à la maison et on a toujours aidé les autres. »
Si la vie lui a parfois joué de mauvais tours, Marie-Louise ne s’est jamais résignée à l’abattement ou n’a jamais été aigrie, encore moins envieuse envers les autres. Au contraire, elle est toujours restée franche, positive et constructive. C’est peut-être aussi ça le secret de sa forme ! 
En tout état de cause son exemple nous inspire tous !

Joyeux anniversaire Marie-Louise !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :